Obtenez votre premier livre audio gratuitement

Avec toutes mes sympathies

Narrateur(s): Olivia de Lamberterie
Durée: 6 h et 31 min
5 out of 5 stars (1 évaluation)
Prix: CDN$ 25,76
CDN$ 14,95 par mois; les 30 premiers jours sont gratuits. Annulable en tout temps.

Description

"Les mots des autres m'ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu'à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d'écrire. Le suicide d'Alex m'a transpercée de chagrin, m'a mise aussi dans une colère folle. Parce qu'un suicide, c'est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de se souvenir des jours heureux.

Moi, je ne voulais pas me taire. Alex était un être flamboyant, il a eu une existence belle, pleine, passionnante, aimante et aimée. Il s'est battu contre la mélancolie, elle a gagné. Raconter son courage, dire le bonheur que j'ai eu de l'avoir comme frère, m'a semblé vital. Je ne voulais ni faire mon deuil ni céder à la désolation. Je désirais inventer une manière joyeuse d'être triste. Les morts peuvent nous rendre plus libres, plus vivants." O. L.

©2018 Éditions Stock (P)2019 Audiolib

Ce que les membres d'Audible en pensent

Moyenne des évaluations de clients

Au global

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    1
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Performance

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    1
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0

Histoire

  • 5 out of 5 stars
  • 5 étoiles
    1
  • 4 étoiles
    0
  • 3 étoiles
    0
  • 2 étoiles
    0
  • 1 étoile
    0
Trier :
  • Au global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars

Première écoute d’un livre audio

Cela m’a pris du temps pour m’habituer à écouter un livre plutôt qu’à le lire. À m’habituer à la voix aussi qui, au début, m’a semblé monotone mais par laquelle j’ai fini par me laisser bercer. Il y a beaucoup de perles d’écriture dans ce texte. Même si ce texte est très personnel, je l’ai trouvé universel dans ce sentiment de perte et de vide insupportables provoqué par la perte d’une personne aimée infiniment. L’auteur a bien reussi, par ses mots, à me faire vivre son enfance, son adolescence et sa vie d’adulte avec ce frère qu’elle aimait. Un tecte qui m’a fait vivre une panoplie d’émotions mais qui m’a fait beaucoup de bien également. Merci.

Trier :
  • Au global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars
  • Laurence
  • 2019-04-11

Émouvant, tendre, un peu fou

Quelle magnifique déclaration d’amour de l’auteure à son frère disparu.
Le lecteur sombre et se relève au rythme des mots, se reconnaît dans les lectures de la peine ou s’en détache. Ces mots sonnent tellement justes. Ils font écho à nos propres douleurs, à l’absurdité de la mort pour les vivants, à cette injustice finale pourtant intimement mêlée à l’espérance folle de continuer de faire vivre l’aimé.
Bravo pour ce premier roman qui, même s’il n’aurait jamais dû être écrit, donne soif à vos lecteurs de retrouver votre plume.

  • Au global
    4 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    3 out of 5 stars
  • Utilisateur anonyme
  • 2019-03-04

Très bien écrit

Les mots sont justes pour exprimer des sentiments inexplicables. Témoignage poignant et bel hommage à ce frère tant aimé.

  • Au global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    4 out of 5 stars
  • Stéphanie
  • 2019-02-26

Brillant !

Après le suicide de son frère, en octobre 2015, la journaliste et chroniqueuse littéraire comprend qu'elle doit dépasser sa douleur pour se raconter et raconter son frère. Leur histoire de famille, leur complicité et leurs spectres.

En se livrant à cet exercice, ODL se révèle plus bouleversante que jamais. Attachante, sincère, pudique et élégante. Cette papesse de la critique tombe le masque, met son âme à nu et se moque de l'opinion d'autrui. Elle expose la vie de son frère avec justesse, entre sa folie douce, son génie et ses zones d'ombre. Elle impose une déférence et une empathie à son récit. Elle nous touche et nous aspire dans son univers. C'est très triste - j'avais la boule au ventre mais pas les larmes aux yeux - car ça résonne en nous comme une déclaration forte à aimer la vie et à la vivre comme on peut.

Un bel hommage, brillamment écrit et lu par l'auteure elle-même. Je n'aurais pu imaginer une autre voix pour nous emporter dans cette histoire...

0 personnes sur 1 ont trouvé cette évaluation pertinente