Get a free audiobook

Les fils de la poussière

Commissaire Erlendur 1
Written by: Arnaldur Indridason
Narrated by: Jean Marc Delhausse
Length: 8 hrs and 57 mins
4 out of 5 stars (1 rating)

CDN$ 14.95/month after 30 days. Cancel anytime.

Publisher's Summary

Daniel, quadragénaire interné dans un hôpital psychiatrique de Reykjavik, se jette par la fenêtre sous les yeux de son frère Palmi. Au même moment, un vieil enseignant, qui a eu Daniel comme élève dans les années 60, meurt dans l'incendie de sa maison. L'enquête est menée parallèlement par le frère de Daniel, libraire d'occasion, un tendre rongé par la culpabilité, et par une équipe de policiers parmi lesquels apparaît un certain Erlendur, aux côtés du premier de la classe Sigurdur Oli et d'Elinborg. Peu à peu, ils découvrent une triste histoire d'essais pharmaceutiques et génétiques menés sur une classe de cancres des bas quartiers, des gamins avec qui on peut tout se permettre.

Paru en 1997, Les fils de la poussière, premier roman d'Arnaldur Indridason, ouvre magistralement la voie au polar islandais et aux enquêtes du désormais célèbre Commissaire Erlendur.

©1997 / 2018 Synir duftsins Arnaldur Indridason / Published by agreement with Forlagid / Éditions Métailié, Paris (P)2019 Audiolib

What members say

Average Customer Ratings

Overall

  • 4 out of 5 stars
  • 5 Stars
    0
  • 4 Stars
    1
  • 3 Stars
    0
  • 2 Stars
    0
  • 1 Stars
    0

Performance

  • 4 out of 5 stars
  • 5 Stars
    0
  • 4 Stars
    1
  • 3 Stars
    0
  • 2 Stars
    0
  • 1 Stars
    0

Story

  • 4 out of 5 stars
  • 5 Stars
    0
  • 4 Stars
    1
  • 3 Stars
    0
  • 2 Stars
    0
  • 1 Stars
    0

Reviews - Please select the tabs below to change the source of reviews.

No reviews are available
Sort by:
Filter by:
  • Overall
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Story
    5 out of 5 stars
  • Nadièjda
  • 2019-10-19

Plongée dans l'exploitation de la misère de Reykja

Arnaldur Indridason nous plonge dans les quartiers pauvres de Reykjavik à l'époque où la politique scolaire regroupait les élèves pauvres - supposés être des cancres - dans une même classe animée par un maître en fin de carrière et supposé gâteux.

Dans ce livre on est témoin, d'une part, de la vie de ces élèves, de la misère de leur famille, de la vie tourmentée de celui qui est devenu un prof usé et, d'autre part, de ce que sont devenus ces élèves à l'âge adulte. Et c'est là où le bât blesse ; là où l'on rapproche le passé du présent et où l'on déduit que quelqu'un a manipulé quelque chose.

Par ailleurs, on assiste à l'enquête d'Erlandur, policier d'expérience, affligé d'un partenaire frais émoulu de théories, impatient, rigide, froid. Il sont chargés de dé découvrir l'assassin d'un ancien prof qui , justement, se trouve avoir fini sa carrière en dirigeant une classe de cancres dans les quartiers pauvres de Reykjavik

Les vies des élèves et du prof s'entrecroisent pour nous suggérer à tour de rôle des soupçons dont l'un sera sans doute la clé du mystère, mais lequel ?

La trame a démonté au fur et à mesure mes hypothèses de conclusions banales que je redoute ; j'ai donc suivi avec intérêt cette histoire portée par un lecteur de talent.