Obtenez votre premier livre audio gratuitement

Article 353 du code pénal suivi d'un entretien avec l'auteur

Auteur(s): Tanguy Viel
Narrateur(s): Féodor Atkine
Durée: 3 h et 59 min
Catégories: Littérature, Contemporain

CDN$ 14,95 par mois; les 30 premiers jours sont gratuits. Annulable en tout temps.

Description

Pour avoir jeté à la mer le promoteur immobilier Antoine Lazenec, Martial Kermeur vient d'être arrêté par la police. Au juge devant lequel il a été déféré, il retrace le cours des événements qui l'ont mené là : son divorce, la garde de son fils Erwan, son licenciement et puis surtout, les miroitants projets de Lazenec.

Il faut dire que la tentation est grande d'investir toute sa prime de licenciement dans un bel appartement avec vue sur la mer. Encore faut-il qu'il soit construit.

Attention chef-d'œuvre ! Ce roman est un formidable huis-clos. Faux thriller désenchanté il interroge sous la forme du monologue et de la confession les épreuves d'une vie qui aboutit au meurtre. Une lecture tout en finesse qui décuple l'émotion et met en valeur le style de l'auteur, entre phrasé oral et littérature.
©2017 Les Éditions de Minuit (P)2017 Audiolib

Ce que les critiques en disent

À propos de ce titre
Grand Prix RTL Lire 2017.
La presse en parle :
" 'Un livre doit être la hache qui brise la mer gelée en nous', écrit Kafka. Voilà bien ce que fait le nouveau roman de Tanguy Viel : il nous brise le cœur, il nous déchire tout le temps qu'on le lit [...] Article 353 du Code pénal vivifie en nous la fraternité."
Alice Ferney, Le Figaro

Ce que les membres d'Audible en pensent

Il n'y a pas encore de critiques disponibles pour ce livre audio.
Trier :
  • Au global
    5 out of 5 stars
  • Performance
    5 out of 5 stars
  • Histoire
    5 out of 5 stars
  • NOËL
  • 2017-07-21

Subjuguée !

Un roman dont le titre ne m'attirait pas et pourtant, j'ai été subjuguée par l'intrigue. Une lecture passionnante, des personnages déroutants et une fin à la hauteur du suspens finement maîtrisé. Bravo Tanguy Viel et merci !

5 personnes sur 5 ont trouvé cette évaluation pertinente