Obtenez votre premier livre audio gratuitement

La princesse de Clèves

Narrateur(s): Michèle Morgan
Durée: 2 h et 6 min
Catégories: Littérature, Classiques

CDN$ 14,95 par mois; les 30 premiers jours sont gratuits. Annulable en tout temps.

Description

A Madame de La Fayette, on ne doit pas seulement le premier roman d'analyse, mais une révolution des lettres françaises : pour la première fois, le cœur du roman, c'est la vie d'une femme, La Princesse de Clèves ; pour la première fois, dans la société aristocratique du XVIIe siècle, qui la réduit au silence, elle fait entendre sa voix intérieure.
Au temps de Henri I, Catherine de Médicis, Diane de Poitiers miroir historique sans doute nécessaire pour risquer l'analyse qu'elle fait des mœurs de son temps - "il parut alors une beauté à la cour". Elle, une très jeune femme - si grave est la voix du texte dans la splendeur de sa langue sobre, qu'on oublierait parfois ses seize ans.
©domaine public (P)2004 des femmes

Ce que les membres d'Audible en pensent

Évaluations – Cliquez sur les onglets pour changer la source des évaluations.

Il n'y a pas encore de critiques disponibles pour ce livre audio.
Trier :
Trier par:
  • Au global
    5 out of 5 stars
  • Hubert
  • 2006-01-29

inoubliable !

lecteur: Michele Morgan magnifique
texte: une merveille d'écriture, le paradis des imparfaits du subjonctif, le drame de l'amour et du destin. Tout l'apport de l'audio: comme pour Proust magnifie un texte rebutant en lecture classique. Un beau moment !

2 personnes sur 2 ont trouvé cette évaluation pertinente

  • Au global
    5 out of 5 stars
  • Catherine
  • 2006-05-01

Formidable !

Lecture formidable pour un texte d'une qualité littéraire irréprochable. Mais qui pourrait dire le contraire de Me de La Fayette ? A écouter par tous les amoureux de la langue française !

1 personnes sur 1 ont trouvé cette évaluation pertinente

  • Au global
    2 out of 5 stars
  • Performance
    4 out of 5 stars
  • Histoire
    1 out of 5 stars
  • rouvinez
  • 2018-04-04

peu attractif

belle plume merveilleusement bien lue.
Histoire d une platitude affligeante
Pour un roman dit érotique, pas un centimètre carré de chair. Platonique de chez platonique.